Accueil · Compte rendu SEZAM’inaire Stéphan JORRY

Compte rendu SEZAM’inaire Stéphan JORRY

En mai 2018, Mayotte a connu une crise sismique d’une grande ampleur, marquée par un essaim de séismes. Le plus puissant de ces séismes, d’une magnitude de 5.8, a été enregistré en mai 2018. En conséquence, l’île s’est déplacée de 15 cm vers l’est et s’est enfoncée de 13 cm. Ces mouvements tectoniques sont probablement dus à la vidange d’une poche de magma située entre 20 et 30 km de profondeur.

Face à cette situation, un programme d’urgence a été coordonné, nommé Tellus-Mayotte, il a été mis en place pour répondre aux nombreuses questions posées par cette activité sismique inhabituelle. Les campagnes océanographiques MAYOBS, menées de mai à juillet 2019, ont permis de mieux comprendre la localisation, la fréquence des séismes et l’origine des fluides associés à cette crise.

Les recherches ont révélé la présence d’un volcan sous-marin, formé de manière extrêmement rapide, résultant d’une activité sismique intense dans la région de Mayotte. Grâce à des observations sous-marines géophysiques, les scientifiques mandatés ont pu cartographier les séismes et identifier les coulées de lave successives tant sur le plan temporel que spatial.

Enfin, ces mouvements sismiques sont directement liés au même objet que la chambre magmatique sous-jacente. Aujourd’hui, l’île de Mayotte reste sous une surveillance sismique constante pour anticiper et mieux comprendre ces phénomènes. Un documentaire intitulé « Une mission scientifique à la découverte d’un volcan sous-marin » retrace cette découverte surprenante.

Fig. Stéphan Jorry en pleine action durant son séminaire organisé par l’UF
« Une mission scientifique à la découverte d’un volcan sous-marin », YouTube Ifremer

Le documentaire associé à cette évènement est disponible au visionnage ICI !