Accueil · Université Flottante – Campagne HAITI-TWIST 2024

Université Flottante – Campagne HAITI-TWIST 2024

Le Navire Pourquoi Pas? en escale au port de Kingston (Jamaïque)

Pour consulter le BLOG DE LA MISSION HAITI-TWIST, c’est par ici !

Retrouvez-nous aussi sur Instagram

L’université flottante (UF), financée par la Flotte Océanographique Française (FOF), l’Ecole Universitaire de Recherche (EUR) ISblue et les Universités associées, offre aux étudiants des Universités françaises l’opportunité de participer à une mission scientifique sur un des navires hauturiers de la FOF. Pour cette campagne nommée HAITI-TWIST, il s’agit du navire le Pourquoi Pas?. Dans ce cadre, les étudiants de l’UF se joignent à une équipe scientifique en prenant part aux activités à bord, et découvrent le fonctionnement d’une mission océanographique, en partageant le déroulé des opérations tout au long de la campagne.

Nous sommes 8 étudiant·es: Maïwen, Mina, Lucie, Jean, Alexandre, Tifenn, Anna et Claire, qui avons été sélectionné·es pour participer à cette folle aventure à bord du « Pourquoi Pas ? » dans le cadre de la mission HAITI-TWIST (Leg 2) qui propose « une nouvelle lecture des séismes et des tsunamis dans les Caraïbes« . L’encadrant pédagogique, Jacques Déverchère, Professeur à l’Université de Brest (UBO), assure la coordination des activités à bord des étudiants de Master, en harmonie avec l’équipe scientifique et l’équipage.

Une partie de l’équipe de l’Université Flottante de la Campagne HAITI-TWIST 2024 (Leg 2) à bord du navire de recherche océanographique N/O « Pourquoi Pas? » (Kingston, 05/07/2024)

La campagne HAITI-TWIST se concentre sur les aléas géologiques se produisant sur la limite de plaque Nord-Caraïbe, où un système de failles transformantes jumelles – Failles « Septentrional-Oriente » et « Enriquillo-Plantain Garden » – a produit des tremblements de terre majeurs (les plus récents en 2010 et 2021) et des tsunamis dévastateurs dans le passé.

Les failles transformantes sont supposées produire des séismes et des tsunamis de plus faible magnitude que dans les zones de subduction. Néanmoins, de nombreux séismes récents à travers le monde montrent que les aléas géologiques associés à ces failles ont été sous-estimés. La frontière nord-Caraïbe (entre les plaques Caraïbes et Amérique du Nord) est caractérisée par la présence d’un double système de failles transformantes sub-parallèles et très proches l’une de l’autre. Nous en savons très peu sur l’âge et l’origine de ces deux grandes failles, leurs structures, leurs modes de rupture, ou même le rôle des fluides dans leur fonctionnement. Ce sont pourtant des caractéristiques fondamentales pour analyser leur potentiel à produire des séismes et des tsunamis futurs.
HAITI-TWIST
est un projet multidisciplinaire dédié à ce grand système de double faille transformante dont les objectifs majeurs sont :

  • élucider l’évolution tectonique des failles et la structure crustale et mantellique des blocs qu’elles séparent,
  • Caractériser le comportement de cisaillement de ces failles,
  • identifier leur état thermique et le rôle des fluides dans le processus de rupture.

Pour répondre à ces objectifs, une imagerie sismique profonde fait l’objet d’une première étape (Leg 1) de la campagne. Dans un deuxième temps (Leg 2, pendant lequel l’UF est accueillie à bord), sont acquis des enregistrements sismiques passifs (sismomètres sous-marins), une cartographie acoustique de la colonne d’eau, une cartographie haute résolution du fond marin, une imagerie en sismique de haute résolution, de nombreuses carottes de sédiments, des échantillons d’eau et des mesures de flux thermique. Ces données permettront de visualiser les deux failles transformantes à différentes échelles de résolution spatiale et de révéler le processus de relaxation des contraintes le long des plans de faille, leur état thermique et l’origine superficielle ou profonde des fluides interstitiels, ainsi que leur rôle dans le processus de sismogenèse.

Pour consulter le BLOG DE LA MISSION HAITI-TWIST, c’est par ici !